II

Réaménagement de la place du marché de Vevey

Grand-Place 1

2016

Urbanisme

La place comme cinquième façade

Ce projet fait suite à notre ouvrage théorique « Le lieu et la place ». La place est un vide au milieu du tissu urbain, elle joue un rôle structurant pour l’organisation urbaine, pour répondre à ces attentes, la place doit être perçue et reconnue comme étant un lieu.
La place est destinée à être un lieu de pause dans la ville, réservé aux activités publiques, au repos et à la contemplation.
Nous proposons une redynamisation de l’espace public en repensant le paradigme de la place au sein de la ville par l’implantation d’un projet topologique et souterrain.
Tel une feuille de papier soulevée en ses deux coins, le projet laisse apparaitre deux entrées distinctes. Est-ce une toiture, est-ce un sol ? Pour nous il s’agit d’une continuité de l’espace public, une interface au service de la ville liant en un tout lumière, structure, espace et infrastructure.

Le projet propose de redécouvrir l’histoire du lieu, en cristallisant de multiples fonctions en un espace culturel régional. Le parcours invite le visiteur à se promener et à découvrir différentes perspectives en passant entre le quartier des artisans, l’espace des vins, etc.
Grâce à cette nouvelle structure en réseau, la place garde sa flexibilité et maintient un rôle d’espace majeur à l’échelle du territoire alors qu’elle établit aussi un rapport à l’échelle humaine.
Le projet, symbolisé par sa structure, permet de transmettre une nouvelle image à la place, ceci dans le but de rendre à l’espace public une de ses fonctions historiques, celle de rassembler et d’unifier les hommes.